L'affaire J.P.S. :                                   Détournement des dons et impunité

 

 

Retrouvez sur cette page tous les communiqués de LA RAZIA liés à l'affaire des vols sur le compte bancaire de l'association "Justice pour Saïd"

____________________________________________________________________

Communiqué 1 :

Questions de François Danglehant sur les vols.

(publié le 30/04/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_________________________________________________________________________________________________

Hier, François Danglehant a laissé plusieurs commentaires sous notre documentaire dans lesquels il a posé des questions très intéressantes concernant l'association "Justice pour Said" :
"Qui a bénéficié des fonds qui ont transité sur le compte en banque de l’Association Justice pour Said ... Vous avez fait quoi avec les dons que vous avez reçu pour Nathalie Potignon, elle n’a rien reçu ... Vous avez ensuite demandé la radiation de cette association, en falsifiant le Procès verbal de l'assemblée générale ... Qui a signé le Procès verbal ... ?"

 

Nous posons à notre tour les mêmes questions aux membres de l'association "Justice pour Said" :
1) Est-ce que des membres du bureau de cette association auraient pu bénéficier "des fonds qui ont transité sur le compte en banque de l'association" ?
2) Auraient-ils falsifié "le procès verbal de l'assemblée générale" ?
3) Et les personnes qui auraient pris l'argent dans la caisse de l'association seraient-elles les mêmes qui ont falsifié des documents ?

Nous espérons que l'association Justice pou Said pourra nous apporter des réponses.

A moins que d'autres ne doivent le faire à leur place.

On dirait bien que des masques vont encore tomber.

En tout cas, François Danglehant a fini par retirer ses commentaires.
Et là encore, LA RAZIA se pose des questions.
Il y aurait-il eu une entente secrète entre temps ?
A suivre ...

LA RAZIA

P.S Pour mémoire, LA RAZIA n'a plus rien à voir avec l'association "Justice pou Said" depuis la fin du procès concernant l'affaire Said. B, comme indiqué dans l'un de nos communiqués antérieurement posté sur la page Facebook de LA RAZIA.

_________________________________________________________________________________________________

Communiqué 2 :

Qui a bénéficié des fonds qui ont transité sur le compte en banque de l’Association Justice pour Said  ?

(publié le 02/05/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_________________________________________________________________________________________________

François Danglehant, vous avez raison de poser ces questions.
Surtout celles concernant les vols avérés.
1) Où est l'argent qui a disparu du compte en banque de l'association "Justice pour Saïd" ?
2) Qui sont les voleurs ?
3) Qui les a couvert ?
4) Voleurs et complices se seraient-ils partagés les sommes dérobées ?
5) Est-ce pour cette raison qu'ils ont voulu camoufler cette réalité en faisant passer d'autres qu'eux pour les voleurs et malhonnêtes qu'ils sont ?

Leur façon de vouloir se dédouaner en dénigrant les autres pour détourner les yeux du public n'est qu'une ruse.
Une ruse qui leur permet de manipuler les gens afin qu'ils se focalisent sur les coupables imaginaires de leur choix.
Mais où sont les preuves tangibles qui devraient suivre leurs accusations ?
C'est aux victimes de leur manipulation que nous nous adressons, ainsi qu'à tous les gens que cela pourrait intéresser.
Nous avons tous le droit de connaitre la vérité dans cette histoire.
Des masques vont tomber.


A suivre ...
LA RAZIA

PS : Pour information, Pierre. P, membre du bureau de l'association, n'a de source sûre aucune responsabilité dans le fait que des sommes d'argent aient été volées sur le compte bancaire de l'association "Justice pour Said".

________________________________________________________________________________________________

Communiqué 3 :

Qui a couvert et couvre encore le ou les voleurs ?

(publié le 03/05/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_________________________________________________________________________________________________
François Danglehant, vous avez encore raison de demander qui a menti dans cette affaire de vol sur le compte bancaire de l'association "Justice pour Said".

Nous attendons des réponses aux questions que nous sommes tous en droit de poser.
1) Qui a bénéficié de l'argent volé sur le compte de l'association ?
2) Qui a couvert et couvre encore le ou les voleurs ?
3) Connaîtrons-nous un jour l'identité des responsables de ces vols et de ces malversations ?

Le suspens devient intenable.
Nous demandons donc aux membres du bureau de l'association de bien vouloir nous apporter des réponses concrètes à ces questions.
Quant aux deux ex-membres de LA RAZIA qui portent des accusations de vol à l'encontre d'un membre de notre organisation, nous leur demandons une nouvelle fois de bien vouloir nous apporter les preuves sur lesquelles ils s'appuient.
Faute de quoi nous nous verrons dans l'obligation de constater qu'ils ont là aussi menti, au minimum.
Car c'est à l'accusateur qu'il incombe d'apporter les preuves.
Des masques vont tomber.
A suivre ...
LA RAZIA

_________________________________________________________________________________________________

Communiqué 4 :

Pourquoi personne n'a porté plainte contre le ou les responsables des vols ?

(publié le 04/05/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_________________________________________________________________________________________________
François Danglehant, les donateurs que nous sommes, à l'instar de tous les autres, voulons savoir qui a bénéficié des sommes volées sur le compte bancaire de l'association ?

Pourquoi personne n'a porté plainte contre le ou les responsables des vols lorsqu'ils ont été constatés en Mai 2015 par le trésorier de l'association ?

Toutes les questions qui ont été posées depuis notre Communiqué n°1 sont restées sans réponses.

Nous espérons que les membres du bureau auront l'honnêteté de rendre public les relevés de compte bancaire de l'association en toute transparence.
Quant aux 2 ex-membres de LA RAZIA auxquels nous avons demandé d'apporter les preuves d'accusation de vol à propos de l'un de nos membres, comme ils leur incombent de le faire en tant qu'accusateurs, nous restons là aussi sans réponse.
Mais nous ne voulons plus attendre.
Cela fait plus de 6 mois qu'ils ont rendu public leurs accusations après avoir répandu à notre insu ces fausses rumeurs, et ce sans apporter de preuves.
Et s'ils n'en ont pas, c'est parce que personne n'a rien volé parmi les membres actuels de LA RAZIA, ni n'est complice de vol.
Aucun de nos membres n'a eu besoin de voler pour subvenir aux besoins de sa famille et aux siens.
Voilà pourquoi, ils n'ont fait qu'accuser sans faire appel à la justice.
Nous avons donc démontré la nullité des accusations de vol proférés par Franck Saïa et Sierra Oscar Fox par l'absence de preuve.

Nous précisons que nous ne nous permettrions pas de citer la vraie identité des 2 ex-membres de LA RAZIA, mais l'un d'entre eux a nommé de son propre nom et prénom sa page facebook.
C'est la raison pour laquelle nous citons son nom d'usage.

Des masques commencent à tomber.
A suivre ...
LA RAZIA

________________________________________________________________________________________________

Communiqué 5 :

Préserver la mémoire de Saïd B.

(publié le 05/05/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_________________________________________________________________________________________________
Nous voulions préserver la mémoire de Saïd B.

Nous n'avons pas voulu entacher l'honneur de sa famille.
Nous avons préféré diffuser le documentaire avant d'en parler sérieusement, pour que les gens ne mêlent pas le drame de Said. B et sa famille aux comportements d'anciens membres de LA RAZIA.

Ceci explique, en partie, les raisons pour lesquelles nous avons supporté d'être accusés et sommes restés sereins et silencieux.

C'est pourquoi nous avons enduré jusqu'ici les insultes, la calomnie, le dénigrement, et la diffamation en tout genre.

Maintenant que la véritable version des faits concernant l'affaire Said. B a été diffusée *, et que la confusion a pu être évitée, il était de notre devoir de réagir et d'apporter des éléments de compréhension.

De plus, face à la tentative permanente de nuire à LA RAZIA et à certains de ses membres, nous nous voyons dans l'obligation de nous défendre.

Ils ont été si loin que nous ne pouvons faire autrement que de réclamer Justice.
D'autant plus que les responsabilités de vols et de complicité de vols sur le compte en banque de l'association "Justice pour Said" n'ont pas encore été clairement établies.

Ainsi que les responsabilités dans la découverte très tardive de la réalité du dossier de l'affaire Said. B, qui expliquent le fait que LA RAZIA, tout en reconnaissant sa part de torts, n'a pas plus tôt dénoncé l'instrumentalisation de l'affaire, et démontrer l'inexistence des preuves d'un meurtre raciste.

Bien que nous soyons les premiers à l'avoir dit, avant l'ouverture du procès en Mars 2015.

Rappel des faits :
En Octobre 2015, un problème informatique nous mettaient dans l'impossibilité de diffuser le documentaire.
Cela faisait déjà plusieurs mois qu'avait débutée une campagne de diabolisation dirigée contre LA RAZIA et l'un de ses membres, Vocer, lancée à notre insu, par 2 ex-membres de LA RAZIA, Franck Saia et Sierra Oscar Fox, auprès de tout notre réseau, et de notre entourage. Mais aussi auprès de nos proches, allant même jusqu'à tenter de corrompre directement la famille de Vocer mais sans succès.


En Octobre 2015, lorsque nous diffusâmes la bande annonce de la sortie du documentaire, ils décidèrent de mener leur campagne en public cette fois-ci, en se déchaînant sans la moindre pudeur sur les réseaux sociaux.

Dans un premier temps, ne nous sentant nullement concernés par les propos qu'ils tenaient publiquement, nous restions concentrés sur la promotion et la diffusion du documentaire.

Et c'est alors que survint le problème informatique qui nous stoppa net dans notre élan.
S'en suivi notre communiqué pour avertir les gens de la situation.
Mais la campagne de diabolisation ne cessa pas.
Sauf un court instant, après que Vocer eut envoyé au domicile de l'un des ex membres de LA RAZIA une mise en demeure, stipulant qu'il devait arrêter de proférer des accusations graves et sans preuves à son encontre sous peine de procès.

Mais lorsque Vocer publia son droit de réponse, qui n'était qu'un appel à la prise de conscience, les hostilités telles que les injures, les accusations et les propos condescendants reprirent de plus belle.

Par respect pour la dignité et l'honneur de la famille du défunt, nous avons encore enduré cette épreuve jusqu'à la sortie du documentaire en Avril 2016, peu de temps après la résolution du problème informatique.
Aujourd'hui, LA RAZIA et ses membres répondent et pointent du doigt les raisons qui ont mené nos deux anciens membres à se comporter comme ils l'ont fait.
Nous offrons, à ceux qui le désirent, la possibilité de pouvoir juger par eux mêmes les faits, et de comprendre comment la séparation d'avec nos deux anciens membres et toutes les discordes qui s'en suivent, sont en réalité directement liées à la découverte des vérités du dossier de l'affaire Said.B, et aux vols sur le compte bancaire de l'association "Justice pour Said".

Merci à celles et ceux qui nous ont soutenu dans notre lutte pour la Justice et la vérité.

Que Said repose en paix.

A suivre ...
LA RAZIA
* "Justice pour Said ... enfin la vérité"

_________________________________________________________________________________________________

Communiqué 6 :

Articles de de loi relatifs à l'injure, le dénigrement, la diffamation.

(publié le 06/05/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_______________________________________________________________________________________________
A toutes les personnes victimes d'injures, de dénigrement et de diffamation.

Voici les articles de loi :
L'injure
L’article 29 de la loi de 1881
Le dénigrement
L'article 1382 du Code civil
La diffamation
L'article 29 de la loi du 29 juillet 1881

Vous disposez de 3 mois à partir de la publication des propos pour agir.
Des masques sont en train de tomber.
A suivre ...
LA RAZIA

_______________________________________________________________________________________________

Communiqué 7 :

Demande de publication des relevés du compte bancaire de l'association.

(publié le 07/05/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_______________________________________________________________________________________________
A propos des nos anciens membres, nous faisons bien la distinction entre leur implication dans l'histoire des vols effectués sur le compte bancaire de l'association, et celle dans l'histoire des fausses accusations et autres mensonges proférés contre LA RAZIA et ses membres, en particulier contre Vocer.

Concernant l'association "Justice pour Said" :
François Danglehant, les donateurs, et tous ceux que cela pourrait intéresser, attendent toujours des réponses à vos questions posées ces derniers jours.

Nous voulons connaître l'identité du ou des voleurs, ainsi que celle du ou des complices qui les ont couverts.
Nous espérons que les membres du bureau de l'association accepteront enfin de publier les relevés du compte bancaire en toute transparence.

Concernant notre organisation :
Aucun des membres actuels de LA RAZIA n'a volé le moindre centime d'euro, ni à l'association, ni à qui que ce soit.
Aucun des membres actuels de LA RAZIA n'a eu de procuration ou de carte de retrait liés au compte bancaire de l'association.

Si nous sommes coupables de quelque chose, c'est de vouloir rétablir la Justice, comme dans l'affaire Said. B, et de dénoncer leur manipulation.

Ce qui nous vaut à chaque publication, d'être insultés et menacés, sans égard pour nos familles, et tous ceux qui pourraient nous lire.
Des masques tombent.
A suivre ...
LA RAZIA

______________________________________________________________________________________________

Communiqué 8 :

Où est passé l'argent du compte bancaire de l'association lors de la clôture du compte ?

(publié le 26/05/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)
_______________________________________________________________________________________________
François Danglehant, vous affirmez que l'argent du compte bancaire de l'association, une fois clôturé, n'a pas été reversé à la veuve et au fils de Saïd. B (qu'il repose en paix).

Voulez-vous dire qu'il n'existe aucune preuve que les responsables de l'association leur aient bien remis cet argent ?
Mais alors, qu'est ce que les membres du bureau de l'association "Justice pour Saïd" ont-ils fait de l'argent des donateurs et des bienfaiteurs ?

Serait-ce une seconde affaire de vol ?
Nous savions, en effet, que des vols à répétition ont été effectués sur le compte de l'association depuis avril 2015, avec plus de 400 euros retirés sur ce mois là seulement.
Les relevés bancaires que nous avons demandés aux responsables de l'association, afin de les publier en toute transparence, en apporteront la confirmation.
Cela nous permettra aussi de savoir combien d'argent en tout a été volé, et la période sur laquelle ces vols ont été effectués.

Cependant, les donateurs et les bienfaiteurs dont nous sommes souhaiterions savoir où est passé l'argent qui restait finalement sur le compte, si tant est qu'il y en avait encore.

Car si il était avéré que cet argent ait aussi disparu, il s'agirait effectivement d'un second vol dans cette affaire.

Quoi qu'il en soit, LA RAZIA fera tout ce qu'elle peut pour connaître l'identité du ou des voleurs et de leurs complices, ainsi que toute la vérité sur l'affaire J.P.S.

Nous reviendrons dans un prochain communiqué sur les rôles respectifs de la RAZIA, de l'association J.P.S. et des autres membres au sein du Collectif Justice pour Saïd.

Des masques tombent.
A suivre...
LA RAZIA

P.-S. : Nous rappelons comme indiqué dans le communiqué 2, que Pierre. P, membre du bureau de l'association, n'a de source sûre aucune responsabilité dans le fait que des sommes d'argent aient été volées sur le compte bancaire de l'association "Justice pour Saïd".

 

_______________________________________________________________________________________________

Communiqué 9 :

"Le(s) voleur(s), les complices, et l'argent de la veuve et de l'orphelin.

(publié le 30/06/16 sur le compte facebook de LA RAZIA)

_______________________________________________________________________________________________

 

"Il est toujours temps, quel qu’en soit le moment, lorsqu’il s’agit de dire ce qui est juste (la vérité)."
 
LA RAZIA ne s'appuie que sur des faits, les preuves et les témoignages authentiques, l'objectif étant d'établir la vérité et d'obtenir justice.

 

Au commencement de l'affaire : Le vol
En mai 2015, Franck Saia (secrétaire de l'association Justice pour Saïd),  informe LA RAZIA sur le fait que P. Panet (le trésorier), après réception d'un courrier de la banque, a constaté que de l'argent a été retiré sans autorisation sur le compte de l'association Justice pour Saïd, et ce à de multiples reprises au courant du mois d'avril de la même année.


Le 18 juin 2015, lors de la dernière réunion de LA RAZIA en présence de nos 2 ex membres (S.O.F. alias Sierra Oscar Fox et Franck Saia), nous avions entre les mains le relevé bancaire du mois d'avril ou l'on pouvait observer que plus de 400 euros avaient été dérobés.

 

Au mois de mai donc, dès que la mauvaise nouvelle nous parvint, il nous fallut très peu de temps pour connaître l'auteur du vol.


En effet, Sam s'était chargé de l'ouverture du compte, il avait la carte de retrait, et c'était lui, le président de Justice pour Said, qui était le voleur, selon les dires de Franck Saia.


La dénonciation du voleur

A ce moment précis, 2 options s'offraient à nous :
La première option, proposée par Sierra Oscar Fox, était de récupérer l'argent par la violence pour être sûr de le remettre sur le compte en banque de l'association.


Mais sachant que l'auteur des vols se déplace avec difficulté parce qu'un problème à l'une de ses jambes le fait boiter, il était évident que l'utilisation de la force n'était pas nécessaire sur un être aussi faible.


La seconde option, au contraire, consistait à ce que le voleur soit justement traité.


Nous décidâmes que dans un premier temps, Franck Saia, habilité à porter plainte en tant que membre du bureau,  allait solliciter la justice au nom de l'association "Justice pour Said" afin qu'elle règle cette affaire.


Puis dans un deuxième temps, il allait publier en tant que porte parole de l'association, un communiqué sur la page facebook de Justice pour Saïd officiel, indiquant que le président de l'association "Justice pour Said", qui était aussi membre de LA RAZIA à cette époque, avait commis des vols sur le compte de l'association, que l'association avait porté plainte contre lui, et qu'il ne manquerait pas d'informer les gens de la suite des événements.


Il n'avait plus qu'à diffuser l'information sur la page facebook de LA RAZIA, en signalant que Sam n'était plus membre de notre organisation pour les raisons que nous connaissons.


Les raisons de la discorde
Au moment des faits, Vocer était en vacances avec sa famille lorsqu'il a contacté Franck Saïa par texto pour savoir où il en était, et pour le relancer après avoir constaté que rien n'était encore fait.

 

Par crainte que notre honneur à tous ne soit entaché par cette affaire de vol, Vocer a rappelé que ce devait être fait au plus vite pour protéger LA RAZIA et ses membres des conséquences que cela pouvait avoir si quelqu'un d'extérieur à LA RAZIA diffusait l'information, avant d'avoir fait ce qu'il fallait pour nous innocenter et nous dissocier du voleur.


Car de toute évidence, LA RAZIA ne pouvait accepter un voleur en son sein.

 
Un mois après les faits, la plainte n'était toujours pas déposée, et les communiqués n'avaient pas été diffusés.

Pourtant, au départ, Franck Saia s'était engagé à le faire dans les plus brefs délais.
Mais nous n'étions pas au bout de nos surprises.
Nous apprîmes en effet grâce à une discussion par textos entre Franck Saïa et Vocer, qu'il y avait une raison cela.

 

En fait, Franck Saia ne voulait pas porter plainte et diffuser les communiqués tant que Sam ne lui avait pas remboursé la somme de 60 euros qu'il lui devait, et ce par peur de ne pas pouvoir la récupérer.

 

Et c'était là la raison pour laquelle il nous fallait attendre, même si tout cela pouvait rejaillir sur ceux qu'il appelait ses frères, et porter gravement atteinte à la réputation de LA RAZIA.

 

Et c'est ainsi que fût lancée la pomme de la discorde.

Certains dans LA RAZIA se sont élevés contre le fait de laisser passer 60 euros avant l'honneur de ses frères.


Ce sont les mêmes qui avaient fermement condamné le vol sur le compte bancaire de l'association "Justice pour Saïd", souhaité que cette affaire soit rapidement connue de tous, et réclamé que justice soit faite.
Devant les faits, les autres sont passés outre, ils ont choisi de fermer les yeux, jusqu'à aujourd'hui.

 

Nous avons en notre possession toutes les preuves de ce que nous disons sur ce point.


Nous précisons juste que dans ses textos, Franck Saïa s'est adressé à Vocer d'une manière aussi méprisante qu'irrespectueuse.


Justice dans LA RAZIA

Tout d'un coup au sein de LRZ Il n'y avait plus de règles à respecter, plus de valeurs ni de principes.

Là où il y avait de l'ordre et de l'organisation, il ne restait plus que confusion et zizanie.


Il y a pourtant un règlement paraphé et signé de la main de certains, lu et accepté par tous les membres.

Mais une partie d'entre nous n'a pas voulu le prendre comme référence dans cette affaire.
Si nos règles s'appliquaient ici, nous aurions rapidement résolu le problème.

Car il y a des faits et des preuves dont certains auraient dû tenir compte.

 

Sachant que si les choses avaient été faites comme elles étaient prévues au départ, le problème n'aurait même pas existé.

Alors nous aurions pu continuer de vaquer à nos activités en toute sérénité, en toute fraternité.
Hélas, certains ont décidé d'ignorer tous les points abordés ci dessus, pour réduire cette affaire à des soucis relationnels dont nous n'avions jamais entendu parler, entre d'un côté S.O.F. et Franck Saia, et de l'autre Vocer.


Mais la réalité est tout autre.


Reprenons les points les plus importants :
- Sam a volé au minimum plus de 400 euros puisque nous n'avons vu que le relevé bancaire du mois d'avril 2015,
- nous n'avons aucune preuve que d'autres sommes n'ont pas été dérobées, ce qui signifie que nous ignorons le montant total lié au délit,
- nous n'avons pas non plus la preuve que tout l'argent, après avoir été volé, ait bien été remis sur le compte,
- de plus, si l'argent volé une première fois a été remis sur le compte, qu'est-t-il devenu lorsque le compte a été clôturé ?

François Danglehant affirme qu'il n'a pas été reversé à la veuve et l'orphelin, qui vivaient encore dans la précarité au moment des faits.

Si cet argent leur a été reversé où sont les preuves et les justificatifs ?
- Où est passé l'argent de l'association Justice pour Saïd ?
A-t-il aussi été volé ? Par qui cette fois-ci ?

- Saurons-nous s'il y a un, ou des voleurs dans cette affaire ?

                                                                                                        

"Et qui pardonne au crime en devient complice."

 

Les complices

S.O.F. et Franck Saia ont vu les preuves, ils savent donc qu'il y a eut vol :

- Mais pourquoi ont-ils camouflé cette affaire ?
- Auraient-ils bénéficié de cet argent ?
- Ont-ils gardé le silence afin de se protéger d'éventuelles retombées judiciaires dues à leur implication ?
- Voudraient-ils par la même occasion cacher les vraies raisons de notre séparation ?
- Veulent-ils occulter le fait qu'ils ont choisi le camp du voleur plutôt que celui de LA RAZIA ?
- Auraient-ils essayé de détourner l'attention de "L'affaire J.P.S." en créant toute cette histoire autour de LA RAZIA et de Vocer il y a presque un an ?
- Si non, dans quel but sont-ils sciemment devenus les complices avérés du voleur en lui donnant au choix, leur acceptation, leur accord tacite, leur approbation, ou leur agrément ?


Justice devant la loi
Ce n'est pas légal de prendre de l'argent pour usage personnel sur le compte bancaire d'une association loi 1901.

Association qui de surcroit perçoit des dons pour rétablir justice et pour aider la veuve et l'orphelin.

 

Les donateurs et les bienfaiteurs dont nous sommes avons le droit de savoir ce qu'il est advenu de notre argent.

 
C'est pourquoi nous demandons depuis 2 mois déjà que les relevés bancaires de l'association soient publiés en toute transparence sur facebook ou ailleurs.


Qu'attendent-ils encore pour le faire ?
Faudra-t-il aller en justice pour obtenir la vérité ?


Bas les masques...

A suivre...

LA RAZIA

 

________________________________________________________________________________________________

Communiqué 10

Où est passé l'argent de l'association Justice pour Saïd ?

(dernier communiqué sur cette affaire publié sur le compte facebook de LA RAZIA)

 

_________________________________________________________________________________________________

Concernant l'argent volé sur le compte de l'association, à l'heure actuelle nous ne savons toujours pas le montant exact des sommes dérobées, le président et le secrétaire de l'association refusant toujours de publier publiquement les relevés bancaires, et ce depuis le mois de Mai 2016.

 

En revanche, nous savons d'après le relevé du mois d'Avril 2015, que plus de 400 euros ont été volés sur le compte de l'association, suite à de nombreux retraits effectués au distributeur de billets à l'aide de la carte bancaire.

 

Ceci constitue le 1er vol, et le début de l'affaire "J.P.S.".

 

Ensuite, François Danglehant affirme que l'argent restant sur le compte après qu'il ait été clôturé n'a pas été reversé à la veuve et à l'orphelin, qui vivaient encore dans la précarité au moment des faits.

 

Si cet argent leur a été reversé, comme pourraient le prétendre le voleur et ses complices (Sierra Oscar Fox -S.O.F- et Franck Saïa), où sont les preuves et les justificatifs que nous leur demandons de publier publiquement depuis plusieurs mois ?

 

Et cela constituerait donc le 2ème vol, à la clôture du compte bancaire de l 'association.

 

Face au refus de publier, en toute transparence, les relevés bancaires et les preuves des sommes remises à la veuve et à l'orphelin à la clôture du compte bancaire de l'association "Justice pour Said", ce qui est dèja un aveux de culpabilité pour celles et ceux qui savent lire entre les lignes, nous lançons un appel à tous les donateurs et les bienfaiteurs (dont nous sommes), pour qu'ils s'unissent à nous afin de  former un groupe de plaignants, et mener une action collective.

 

Finalement, nous ne demandons que la transparence.

 

Que les donateurs et les bienfaiteurs désireux de savoir ce qu'il est advenu de notre argent n'hésitent pas à nous contacter en privé.

 

Si le nombre de plaignants est suffisant nous pourrons mener cette affaire devant les tribunaux.

 

Ainsi tout le monde pourra constater que LA RAZIA a fait tout son possible pour faire connaître la vérité, et obtenir la justice dans "L'affaire J.P.S.".

 

Les masques sont à terre.

A suivre ?

 

LA RAZIA

 

Communiqué 11

Scoop : Sierra Oscar Fox crache le morceau

 

Franck Saïa peut continuer de nier, son complice a tout balancé, ça ne sert plus à rien de se cacher.
Merci à Sierra Oscar Fox d’être passé à table pour sauver sa peau.
C’est la RAZIA qui dénonce depuis plus d’un an cette affaire de vols que les complices du voleur, Sierra Oscar Fox et Franck Saïa, ont voulu enterrer, en nous enterrant avec.
Mais "on ne peut pas enterrer des graines".
Suite à notre travail, les gens commencent à comprendre, et l'étau se resserre.

 

Il n'en faudra pas moins pour que Sierra Oscar Fox, sentant le vent tourner, abandonne courageusement ses complices, en avouant que nous avions raison, afin de limiter la casse :
Faute avouée, faute à demi pardonnée ?
Quoi qu'il en soit, après avoir tout fait pour garder L'Affaire J.P.S. sous silence, il nous donne par aveux les preuves qu'il y a bien eu des vols sur le compte bancaire de l'association "Justice pour Said", et que lui et Franck Saïa en sont bien les complices depuis 2 ans :
(Tiré de son post du 7 juin 2017 sur facebook)
"... Samm (l'auteur des vols)..."
Tout est dit.
Retournement de veste impressionnant (Flip Flop !).
Mais il n’a plus le choix, cette histoire risque d'entacher la belle image qu'il s'est fabriquée. #FaitPasLeMytho
Rattrapé par la réalité, la mascarade se termine bientôt pour Sierra Oscar Fox, et ses anciens complices.


LA RAZIA