LEGITIME DEFENSE (suite 3)

Deux plaintes ont été déposées à l'encontre de Sierra Oscar Fox (S.O.F), et Franck Saïa (alias Koshmar), pour injures publiques, dénigrement, et diffamation.

Concernant le premier dossier, il contient plus de 50 pages. Concernant le second dossier, c'est plus de 60 pages, qui contiennent uniquement les propos haineux qu'ils ont tenu contre moi sur Facebook.

Mes détracteurs ont confirmé avoir appelé "tout le monde" pour me calomnier, me dénigrer, et me diffamer.

Depuis leurs premières accusations publiques, pas un mois n'est passé sans qu'ils me dénigrent et me diffament par écrit sur facebook.


Mais dernièrement, suite au droit de réponse "Ne pas répondre au mal par le mal" *, dans lequel je déclare en substance qu'il est temps que justice soit faite afin que cesse cette cabale infernale, il semble qu'ils ont cessé d'écrire à mon sujet comme ils le faisaient auparavant.

 

Certains diront peut-être que c'est normal puisque nous sommes en plein mois de Ramadan.

Ce qui revient à dire que mes accusateurs ont bien eu pendant cette année un comportement que condamne l'Islam, vu qu'ils doivent cesser d'agir comme ils l'ont fait.

 

Mois de Ramadan qui justement est la période du rappel.

Rappel que le musulman doit tendre de tout son être vers le bon comportement et le noble caractère. Et qu'il doit être bienfaisant, cultiver la fraternité, et ne pas offenser son frère ou quiconque, ni chercher à nuire à autrui.

Mais en dehors du jeûne et de l'abstinence des rapports physiques entre époux du levé au couché du soleil, tout ce qui est valable pendant le Ramadan l'est aussi le reste de l'année.
Ce mois nous appelle donc à être musulman dans tout ce que nous sommes et ce que nous faisons d'un mois de Ramadan à l'autre, et pas seulement 30 jours par an.
Et les principes et les valeurs islamiques qu'ils disent les leurs auraient  dû les dissuader d'abord de me calomnier, ensuite de me dénigrer et de me diffamer publiquement.

 

Légitime défense

Pour information, la dernière fois que l'on s'est vus avec mes accusateurs, c'est moi qui me suis déplacé pour les voir et leur parler, dans le respect et la bienséance.
C'eût été la moindre des choses que de me rendre la politesse en temps et en heure, afin de me dire en tête à tête tout ce qu'ils avaient à dire.

J'aurais eu l'occasion de leur répondre de manière franche et honnête comme à mon habitude.

Mais depuis tout ce qu'ils ont fait, avec comme point de départ leur complicité dans l'affaire des vols de dons sur le compte en banque de l'association "Justice pour Said", le temps de la rencontre est pour ma part révolu.

Je reviendrai tantôt sur ce point.

 

Ce qui se passe dans La Razia aurait dû rester dans La Razia.
Mais ils ont préféré étaler leurs rancœurs sur la place publique.

La Razia fait donc le nécessaire pour défendre son honneur en public, et obtenir justice dans l'affaire des vols de dons (L'affaire J.P.S.**).

Quant au litige qui m'oppose à mes deux détracteurs, il se règlera devant les tribunaux.


D'ailleurs, s'ils sont si sûrs de ma culpabilité dans quoi que ce soit, ils auraient dû faire appel à la justice eux aussi, à la place de me calomnier, de m'insulter, de me dénigrer, et de me diffamer pour me discréditer aux yeux de tous.

C'eut été l'occasion de prouvé qu'ils avaient raison, en le faisant de manière honorable et respectable.

 

Je vais donc tout faire pour rétablir la vérité, et pour obtenir justice dans la légalité.

J'en profite pour remercier chaleureusement la personne qui s'est occupée de la constitution de ces dossiers, et qui se charge de la veille sur Facebook.

 

Vocer

 

* Ne pas répondre au mal par le mal

** L'affaire J.P.S.