Sierra Oscar Fox... ou ces maladies mentales que le pervers narcissique vous invente

Selon l'opinion de S.O.F. (Sierra Oscar Fox), moi (Vocer), je refuserais "de me faire soigner", ce dont j'aurais apparemment besoin car je serais mentalement atteint.
 
Il m'attribue plusieurs maladies mentales qui, si elles étaient réelles, je le reconnais, feraient de moi un véritable psychopathe qu'il serait urgent d'interner dans un hôpital psychiatrique.
 
Et dans ce cas là, j'aurais demandé à l'être dans l'hôpital de ma ville, Saint-Denis (93).
Mais revenons à la réalité.
 
Voici la liste d'accusations de troubles mentaux que m'attribue Sierra Oscar Fox dans ses écrits publiques sur facebook :
  1.  "Un fou qui restera un fou pareil que le mythomane,
  2.  un malade mental,
  3.  irrationnel,
  4.  incohérent dans ses décisions, ses actes, et ses paroles,
  5. qui délire,
  6.  qui divague,
  7.  au comportement anormal,
  8. un esprit instable,
  9.  qui se contredit à longueur de temps,
  10. bipolaire,
  11. un mythomane,
  12. paranoïaque,
  13. victime d'une calomnie fictive,
  14. victime d'un complot injuste tramé dans l'ombre par des sombres individus aux motivations haineuses,
  15. victime d'un complot ourdi par les francs maçons sionistes alliés à la CIA,
  16. victime d'accusations injustes et qui se perd dans des diatribes interminables,
  17. un être vide et essayant d'exister à travers les autres,
  18. au raisonnement puéril, binaire et torturé,
  19. au comportement dangereux et totalement incohérent,
  20. atteint de folie destructrice,
  21. un pervers narcissique au CERVO malade,
  22. un CERVO malade qui s'ignore,
  23. atteint de déviances et troubles comportementaux,
  24. refusant de se faire soigner,
  25. victime d'une pathologie complexe reconnue par les Hôpitaux psychiatriques de Paris"...,
 
Mais S.O.F a-t-il les compétences pour déterminer si oui ou non des gens sont des malades mentaux ?
 
J'ai dans ma famille un cas de vrai handicap mental accompagné de déformations physiques, il s'agit de ma petite sœur.
 
Nous avons longtemps cru qu'elle était trisomique à cause de sa ressemblance avec ceux qui sont atteints de la trisomie 21.
Mais après examen nous avons appris qu'elle ne l'était pas, et qu'elle était en fait "attardée mentale", avec une incapacité à s'auto-gérer et à vivre seule, vu la gravité de son cas.
 
Je sais donc par expérience ce que c'est de vivre, au quotidien, avec une personne atteinte de troubles mentaux. Et je n'ai jamais accepté qu'on se rit de ma petite sœur ou que l'on se permette de l'insulter de malade mentale et autres sobriquets.
 
Se moquer des malades mentaux et des faiblesses psychologiques des gens, ce n'est pas seulement humiliant pour les personnes atteintes, c'est aussi un manque de respect pour les véritables malades et leurs familles.
 
Voyons ce qu'en dit une vraie psychologue habilitée à poser des diagnostics :
"Le pervers narcissique passe son temps à vous dire que vous avez un souci quelque part, que vous devez vous soigner.
C'est vraiment une attitude typique des pervers narcissiques que de vous dire : "vous êtes malade, il faut absolument que tu vois un médecin, ça va pas bien chez toi, fais toi hospitaliser, va en psychiatrie... ."
(La suite de ses propos se trouve dans la vidéo ci dessous)